Immobilier

Les NFT et la vente immobilière : comment ça marche ?

Publié par Nicolas Prado

juin 3, 2022

Partagez facebook share agence twist bordeaux linkedin share agence twist bordeaux

La métaverse est un terme aujourd’hui omniprésent sur le web. C’est pourtant un mot qui existait déjà, puisqu’il a été créé en 1992 par Neal Stephenson. Mais on assiste aujourd’hui à une « renaissance » de ce terme grâce à Mark Zuckerberg, qui a renommé son groupe Facebook « Meta » en octobre 2021. D’autant plus que les différentes crypto monnaies qui existent ne cessent de s’accroître. On peut donc dire que tout sera désormais possible dans ce monde virtuel mais peut-on réellement investir dans l’immobilier virtuel ?

La métaverse

La métaverse, qui signifie « au-delà » (méta) de « l’univers » (verse) désigne un monde fictif alliant à la fois la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité étendue. C’est un terme régulièrement utilisé pour décrire une future version d’Internet.

Aujourd’hui, l’immobilier virtuel est à la mode ! C’est en réalité le nouveau « Market Place » dans lequel n’importe qui peut acheter un terrain. Cependant l’immobilier virtuel reprend les codes de l’immobilier réel : tous les espaces sont délimités, les propriétaires possèdent des terrains et peuvent ainsi construire, revendre, acheter ou louer. C’est un marché en plein essor, puisque chaque semaine des millions de dollars sont dépensés dans le but d’acheter un bien virtuel.

Les NFT, qu’est-ce que c’est ?

Auparavant, il était inconcevable d’acheter quelque chose de non tangible mais avec la révolution numérique, il est maintenant fréquent de dépenser de l’argent pour un abonnement d’une plateforme de streaming, un jeu vidéo en ligne, un ebook… Les NFT sont des « jetons non fongibles » traduits de l’anglais « Non Fungible Token ». Ce jeton numérique est émis par la Blockchain, une technologie qui permet de stocker et de transmettre des informations sans intermédiaire centralisé.

Mais contrairement aux différentes crypto monnaies, comme le célèbre Bitcoin, les NFT sont non interchangeables et uniques. Ce sont comme des certificats qui permettent de posséder des éléments virtuels comme une parcelle de terrain virtuelle, une œuvre d’art… Les NFT sont des applications aujourd’hui très utilisées dans le monde de l’art mais également dans d’autres domaines très variés, tels que les jeux vidéo ou le sport. Les NFT permettent également d’investir dans l’immobilier.

Fongible, non fongible : quelle est la différence ?

Un objet non fongible est un objet unique qui ne peut pas être interchangeable. Par exemple, un euro est fongible, un bitcoin est fongible. On peut échanger des euros ou des crypto monnaies mais ils garderont de leur valeur. A l’inverse, un NFT, comme par exemple une œuvre d’art, est non fongible, car c’est un objet qui est unique.

C’est dans cette idée là que le marché des NFT a été créé. Il désigne donc un fichier numérique auquel un certificat d’authenticité numérique a été rattaché, ce qui permet d’apporter de la rareté.

Quels sont les avantages et les inconvénients des NFT  ?

Les NFT dans le cadre du marché immobilier est une réelle nouveauté. On manque donc d’un peu de recul pour distinguer ses atouts et ses points faibles.

Les NFT immobilières reposent sur le réseau de la Blockchain. Ainsi, ils bénéficient de tous les atouts de ce réseau et notamment de la propriété facilement traçable. Il est également possible d’échanger des biens immobiliers dans les métavers, qui sont de plus en plus utilisés comme un réel espace.

En revanche, les NFT immobiliers restent des « crypto-actifs », qui ne sont pas vraiment fiable à 100% pour le moment et leur valeur n’est pas garantie.

Pour le moment, le marché de l’immobilier virtuel n’a pas connu de baisse. Mais il faut réaliser plusieurs recherches avant de se lancer dans un tel investissement afin de ne pas risquer d’investir au-delà de ce que l’on peut se permettre d’acheter. Désormais, n’importe qui dispose de nombreuses options pour acheter des NFT. Alors qu’auparavant l’achat d’objets virtuels se limitaient uniquement aux jeux vidéo.

 

Alors si vous aussi vous souhaitez sauter le pas et investir dans des terrains en tant que NFT, vous pouvez consulter des sites comme Next Earth ou Decentraland, par exemple.