Immobilier

Les aides pour un premier achat immobilier

Publié par Fama Rédaction

mai 1, 2021

Partagez facebook share agence twist bordeaux linkedin share agence twist bordeaux

L’accès à la propriété constitue un objectif important pour les ménages français. Il symbolise toujours une certaine sécurité. Toutefois, c’est souvent compliqué de devenir propriétaire. Pour de nombreuses personnes dont les ressources financières sont insuffisantes ou instables, cela peut même devenir impossible. Pour répondre à cette situation, il existe donc plusieurs aides réservées au premier achat. Elles doivent répondre à des conditions bien spécifiques pour être octroyées. Retour sur ces différents dispositifs.

 

  1. Le Prêt d’Accession Sociale

Pour les personnes aux revenus modestes, il existe, en premier lieu, le prêt d’accession sociale. Le PAS est un prêt qui doit permettre d’accéder à la propriété d’une résidence principale (en construction ou en achat). La demande peut aussi concerner la réalisation de travaux. Ce prêt est, évidemment, soumis à des conditions de revenus. Les revenus dépendent, en l’occurence, de la zone concernée. Ainsi, lorsque le prêt concerne un ménage de deux personnes, ces revenus doivent être compris entre 33 600 euros et 51 800 euros. Ce PAS peut être demandé auprès de tous les établissements bancaires conventionnés avec l’État. N’hésitez pas à comparer, car les taux d’intérêt varient entre les banques. Sachez qu’avec le PAS, les frais de notaire sont réduits.

 

  1. Le Prêt à Taux Zéro

Une autre aide mise en place permet de financer, en partie, l’achat ou la construction d’un logement. Le prêt à taux zéro est une aide de l’État qui vient en complément d’un autre prêt. Il est soumis à des conditions de revenus. Et, il ne concerne que ceux qui n’ont pas été propriétaires de leur domicile durant les deux années précédant le prêt. Comme son nom l’indique, l’emprunteur doit rembourser la somme empruntée, mais il ne paie aucun intérêt sur celle-ci. Les conditions de revenus sont similaires à celles nécessaires pour le PAS. En Zone A, et pour un ménage de deux personnes, le prêt à taux zéro peut aller jusqu’à 84 000 euros.

 

  1. Les aides locales

En plus de ces aides pour un premier achat conventionnées par l’État, plusieurs collectivités proposent des aides à l’installation pour favoriser l’implantation sur leur territoire. Pour les connaître, il faut se rendre sur les sites d’information de la commune. Vous pouvez aussi retrouver des informations sur le site de l’ANIL.

 

N’oubliez pas de consulter la liste de nos différents biens : c’est ici !