Immobilier

Le prêt relais

Publié par Fama Rédaction

septembre 9, 2021

Partagez facebook share agence twist bordeaux linkedin share agence twist bordeaux

Vous avez trouvé le bien de vos rêves, mais vous n’avez pas encore vendu votre logement actuel ? Il est souvent difficile de réussir une transition parfaite entre le bien que l’on occupe et celui que l’on convoite. Comme les dates de vente et d’acquisition ne coïncident pas nécessairement, il est possible de mettre en location le logement que l’on quitte pour permettre sa vente prochaine. Mais cette solution implique une trésorerie importante, suffisante pour acheter le bien souhaité. Pour éviter ces situations délicates, les banques peuvent donc proposer aux futurs acquéreurs des solutions adaptées. Parmi elles : le prêt relais.

 

Le prêt relais, c’est quoi ?

Le prêt relais est une avance de trésorerie accordée par une banque pour acquérir un bien, lorsque le futur acquéreur n’a toujours pas vendu celui qu’il occupe. En d’autres termes, ce prêt est une solution de crédit pour permettre au propriétaire d’un bien d’acheter un nouveau logement avant de vendre le sien. Le montant de ce prêt varie entre 50 et 80% de la valeur estimée du logement mis en vente. C’est une solution à court terme, dans la mesure où le prêt dure maximum deux ans (un an renouvelable une fois). Lorsque le propriétaire d’un bien veut changer de logement, il peut donc demander à sa banque un prêt relais pour ne pas payer deux mensualités en même temps. Le remboursement du prêt s’effectuant après la vente du premier logement.

 

Les conditions du prêt relais

Lorsque vous demandez un prêt relais, plusieurs garanties vous sont demandées. Ainsi, même si ce n’est pas obligatoire légalement, la banque vous demandera une assurance emprunteur. Elle lui permet de se protéger en cas de problème. De la même manière, vous avez la possibilité entre un différé partiel ou total du remboursement du prêt. Le différé partiel vous permet de vous acquitter des intérêts chaque mois. Alors que le différé total implique le remboursement complet (montant + intérêts) après l’acte de vente. Attention : le différé total est plus couteux en termes de remboursement.

 

Une solution qui comporte des risques

Si le prêt relais est une solution avantageuse pour certains propriétaires, elle n’en comporte pas moins des risques. D’abord, les taux de ce type de prêt sont souvent plus élevés que des prêts immobiliers courants. Mais surtout, cette solution est risquée. Si le propriétaire du bien ne trouve pas acquéreur avant la fin du prêt relais, il se trouve à assumer deux prêts concomitants. Il faut donc tout mettre en oeuvre pour vendre son logement dans les temps.