Immobilier

Investir dans l’immobilier : À chaque budget, son type d’investissement

Publié par Nicolas Prado

novembre 30, 2022

Partagez facebook share agence twist bordeaux linkedin share agence twist bordeaux

Investir dans la pierre, peut être une opération rentable et peu risquée… En revanche, les démarches sont nombreuses et il faut prendre en compte certains inconvénients.

L’investissement immobilier est avec l’assurance vie et le livret A, l’un des placements préférés des Français. Tandis que l’investissement locatif permet un rendement intéressant, les sommes à débloquer au départ ne sont pourtant pas négligeables. Il est nécessaire d’être bien préparé et informé afin de pouvoir tout anticiper.

Twist fait le point avec vous sur les différentes possibilités d’investissement. Vous pourrez ainsi, placer votre argent de façon réfléchie et raisonnable.

 

LA PIERRE : LE GOAL DES INVESTISSEURS 

Devenir investisseur dans l’immobilier est l’objectif de beaucoup de monde…. Cependant, moins d’une personne sur quatre passe réellement à l’acte, d’autant plus, depuis la conjoncture économique actuelle avec une obtention de crédit beaucoup plus compliquée pour ce type d’investissement.

Plusieurs interrogations peuvent se poser : 

  • « Ai-je un capital de départ assez important ? »
  • « Quelles vont être les conséquences sur ma déclaration de revenus ? »

Si vous êtes encore trop hésitant, l’accompagnement d’un courtier sera la parfaite solution pour vous guider et vous donner peu à peu les rênes en mains. Soyez patients, mais sachez qu’avec un peu de courage et de volonté, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

 

À CHAQUE BESOIN IMMOBILIER OU BUDGET SA SOLUTION 

Notez que lorsque l’on veut investir, plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • L’investissement locatif classique :

C’est généralement la première solution qui nous vient en tête, lorsque l’on veut investir dans la pierre. Recevoir un revenu fixe tous les mois (alias le loyer) permet de couvrir le versement des mensualités de remboursement du prêt. Vous pourrez même peut-être un jour, revendre ce bien et réaliser une importante plus value. En revanche, n’oubliez pas que les revenus locatifs sont soumis aux impôts avec des montants qui peuvent être assez lourds. Avant d’investir, n’oubliez pas de calculer la rentabilité du bien que vous achetez. En effet, cette rentabilité varie en fonction des ville. Informez-vous sur le plafonnement des loyers qui a également été établi dans certaines villes.

 

  • L’investissement locatif meublé :

Une autre option peut s’offrir à vous, plutôt que de louer vide, vous pouvez offrir à vos locataires, un logement meublé. Certes, cela peut prendre un plus de temps et d’argent au début, mais une virée à IKEA plus tard, et tout sera dans l’ordre. En adoptant cette stratégie, vous pourrez proposer un loyer plus élevé et en revanche, la fiscalité, sera elle plus douce. Ce type d’investissement est idéal, pour les petites surfaces comme les studios ou les T2. Vous serez plutôt sur une cible étudiant ou jeunes actifs.

 

  • L’immobilier d’entreprise :

On n’y pense pas toujours, mais ça peut être un placement intéressant. En effet, malgré la montée accrue du télétravail, les entreprises et les commerçants auront toujours besoin de locaux. Le rendement dans l’immobilier d’entreprise est souvent attractif (Entre 5 et 10%)

 

  • Investir dans un box ou un garage :

Trouver une place de parking un soir à la sortie du  travail est souvent une galère monstre. C’est pourquoi, investir dans ce type d’investissement est une excellente solution. La demande est forte et le coût d’acquisition plutôt faible comparé à un appartement ou une maison. (Généralement à partir de 10000€.) En terme de rendement, celui-ci varie entre 5% et 10% et les formalités administratives sont bien moins lourdes que pour un bien.

 

  • L’achat de parts :

C’est ce qu’on appelle la SCPI ( Société Civile de Placement Immobilier) Pour faire simple, vous partagez des parts dans un bien immobilier avec d’autres personnes qui ont fait comme vous. Les revenus que vous percevez sont à la hauteur de ce que vous avez investi. La plupart du temps,  vous pouvez commencer à investir dès 5000€. De nouvelles plateformes d’investissement immobilier telles que Brik vous permettent d’ailleurs, d’investir dès 100€. Un placement simple et rentable. En effet, en achetant des parts, vous mutualisez le tout. En revanche, soyez conscients que ce type d’investissement est rentable certes, mais sur du long terme. (Compter une bonne dizaine d’années)

 

  • La location saisonnière :

Si vous avez la chance d’avoir un bien qui se situe dans une zone touristique, vous pourrez profiter de vos absences pour le mettre en location. (Airbnb, Abritel, Le coin…..)  Cependant, malgré un rendement extrêmement intéressant, faites attention aux réglementations. En effet, il ne faut pas dépasser la durée prévue de location à l’année.

 

EN BREF, 

À chaque projet et budget son type d’investissement.

Il faut savoir se poser les bonnes questions et ne pas être trop gourmand lors de certaines situations. Le mieux est de toujours se faire accompagner par un expert du secteur, agent immobilier, courtier, gestionnaire de patrimoine….

Lors des visites, n’oubliez pas d’être observateur sur le moindre détail. Vous pourrez retrouver juste ici un article qui vous dévoile les tips à avoir lors d’une visite d’un bien immobilier.