Immobilier

Construire une extension de maison

Publié par Fama Rédaction

décembre 4, 2021

Partagez facebook share agence twist bordeaux linkedin share agence twist bordeaux

À la suite des confinements successifs, de plus en plus de français souhaitent désormais bénéficier d’un espace de vie plus grand. Pour cela, nombreux sont ceux qui recourent à l’extension de maison. Plus économique, cette solution évite aussi les inconvénients et les tracas d’un déménagement. En plus du confort qu’elle offre, elle ajoute aussi de la plus-value au bien existant.

 

Bien réfléchir au projet

Même si l’extension de maison est une solution plus économique et plus facile, il n’en demeure pas moins qu’elle doit être préalablement pensée et évaluée. Il faut veiller, bien entendu, à ce que l’extension s’accorde avec l’ensemble du logement. Une extension mal pensée peut notamment entraîner une perte de lumière dans une pièce. Elle peut aussi casser l’architecture générale de la maison. Dans cette étape préalable, il est possible de faire appel à une étude de terrain. Celle-ci permettra de tester la viabilité du sol et de l’environnement. Et donc de commencer les travaux l’esprit libre.

 

Les conditions légales

Construire une extension de maison ne peut pas s’entreprendre comme ça. Au-delà de 5 m2, il faut ainsi demander une autorisation à la mairie. Lorsque l’extension dépasse les 20 m2 il faut, cette fois, demander un permis de construire. Attention : il demeure important de veiller au PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre municipalité. Celui-ci définit notamment la distance minimum entre voisins. Si celle-ci n’est pas respectée, les voisins peuvent demander en justice la destruction de l’extension.

 

Les différents types d’extension de maison

Il existe plusieurs manières d’agrandir la surface de son bien. L’extension horizontale est la plus courante. Elle demeure la plus facile, à condition d’avoir le terrain adéquat. L’extension en surélévation est fréquente lorsque la maison ne dispose pas de suffisamment de terrain. Il s’agit alors de surélever le toit et de prolonger les murs. Enfin, l’extension non-attenante peut aussi être une solution. Ce type d’extension doit cependant être réservé à une utilisation spécifique, dans une optique de confort.

 

 

N’oubliez pas de consulter nos offres de bien, en cliquant ici !